Le Monde – intérieur

Gary: Q’uo, dans mes propres contacts avec les gens, certains paraissent, de façon générale, témoigner de plus d’agitation, de plus de choses avec lesquelles ils doivent jongler dans leur vie, de plus de catalyseurs à affronter. Pensez-vous que c’est là un symptôme d’une société qui devient plus complexe et interconnectée, et qui insère de plus en plus de stimuli et de catalyseurs dans la vie courante? Ou bien pensez-vous que cela découle de la fin de la troisième densité couplée avec le désir des chercheurs d’optimiser les catalyseurs disponibles pendant qu’il en est encore temps? Ou bien s’agit-il d’autre chose que je n’ai peut-être pas pris en considération?

Q’uo: Je suis Q’uo, et j’ai pris connaissance de votre question, mon frère. Comme vous l’avez dit, la culture dans laquelle vous vivez en ce moment est des plus complexes. Elle est fortement peuplée de personnes qui travaillent quotidiennement pour gagner ce que vous appelez leur vie afin de nourrir une famille et de faire avancer les intérêts des entités de nature commerciale pour lesquelles elles travaillent.

Beaucoup de catalyseurs sont disponibles pour tous les chercheurs de vérité. Toutefois, beaucoup trop d’entre eux n’ont pas conscience que ces activités quotidiennes fournissent des occasions de croissance. La plupart des entités sur votre planète font parties de telles cultures car l’environnement de troisième densité propose bien des choses qui peuvent détourner l’attention de ceux qui ne font pas preuve de discernement. Dès lors, si l’on a le point de vue qu’une grande leçon peut être tirée des activités de chaque jour, alors il y a une opportunité de croître à partir de ces expériences, qui tendent alors à orienter le chercheur vers une autre direction, dirons-nous. Cette orientation, au lieu de se focaliser sur le monde extérieur, se concentre davantage sur le monde intérieur.

Cette focalisation intérieure offre alors une opportunité de contemplation, de méditation et de prière, autant de moyens permettant de gérer les catalyseurs de la journée. Cette recherche intérieure tend également à éliminer les activités de valeur moindre, dirons-nous, jusqu’à ce que le chercheur se mette à concentrer les énergies du ‘soi’ sur des parties moins nombreuses mais plus significatives des occasions offertes chaque jour pour vos très nombreuses expériences.

Donc pour simplifier les opportunités, dirons-nous, pour simplifier la série quotidienne d’activités, une partie du parcours du chercheur tend alors à apporter un sentiment de paix, d’orientation de finalité et de méthode permettant d’arriver à ce sens intérieur du ‘soi’. L’on peut alors faire appel à ce sens intérieur du ‘soi’ pour traiter les catalyseurs qui sont essentiels à la croissance et à la survie de l’individu, de la famille et de la communauté.

Nous suggérerions donc que chacun cherche les domaines de l’expérience de vie qui peuvent être simplifiés, de manière à ce que le foyer du mental, du corps et de l’esprit puisse se concentrer sur les ineffables et infinies qualités d’amour et de sagesse, et puisse partager ensuite ces qualités avec tous ceux qui seront rencontrés au cours des activités quotidiennes.

dit par Q’uo le 3 octobre 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s