La guérison des « maladies du cœur » peut commencer aux pieds

Continué

Dans votre société, mes amis, il existe tellement de facteurs qui contrarient l’ouverture du cœur qu’il ne peut pas être surprenant que tant de difficultés du cœur se trouvent exprimées par ce que vous pouvez appeler des « maladies du cœur ». Parfois vous pouvez progresser vers une ouverture du cœur simplement en apprenant à relâcher le corps. Lorsque vous tentez de relâcher le corps il peut parfois être difficile de commencer par le cœur lui-même car, après tout, il s’agit d’une fonction corporelle que vous appelez autonome, c’est-à-dire que c’est une fonction qui ne peut généralement pas être directement contrôlée par un acte de conscience. Mais si en méditation vous détendez d’abord les pieds, en leur permettant de reposer confortablement et doucement sur le sol, en leur permettant de servir de récepteurs de cette énergie qui afflue de votre terre vers le haut de sorte qu’elle monte dans vos mollets, dans vos genoux et dans vos cuisses, et dans la partie inférieure du torse, qu’elle monte encore en traversant votre plexus solaire pour arriver enfin à votre cœur (qui peut alors être perçu comme ayant relâché une sorte de tension qu’il ignorait entretenir), alors en faisant cela vous avez effectivement accompli dans une manifestation physique une analogie avec ce dont nous avons discuté en relation avec les composantes plus métaphysiques ou mentales du processus d’ouverture du cœur.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s