Relâcher les contraintes

Continué

La résolution d’ouvrir le cœur doit prendre racine dans le mental, car le mental est l’original du complexe mental/corps, mais aucun mental ne peut être montré à lui-même sans le principe de manifestation qui est appelé le corps. Lorsque le mental est résolu dans son cœur à relâcher les contraintes qu’il a entretenues, le corps n’est que trop satisfait d’obéir et renvoie vers le cœur une joie due à la détente de la tension qu’il avait entretenue pendant tellement longtemps.

Cette expérience d’ouverture du cœur peut survenir très lentement, ou parfois elle peut survenir très précipitamment. Nous constatons que si l’expérience est trop soudaine elle peut parfois conduire à une sorte de réaction ou de recul qui a pour effet de refermer le cœur quand il le faut. Il est donc bon, mes amis, d’étudier la pratique de l’ouverture du cœur afin qu’elle puisse devenir quelque chose de durable. Un cœur ouvert de manière stable est une ressource à nulle autre pareille pour le chercheur, car c’est une plateforme sur laquelle tout travail ultérieur de nature positive peut être élaboré. C’est cet acte d’acceptation du ‘soi’ par le ‘soi’ et du monde par le ‘soi’, ainsi que le sentiment d’être accepté par le ‘soi’ et le monde, qui permet à l’activité la plus radieuse de commencer à se manifester.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s