Envoyer des énergies de guérison – aussi par e-mail

Dernière partie du message du Principe de Q’uo du 21 octobre 2015

Gary: Q’uo, une question brève pour moi. Nous avons un ami très cher, dont le nom est M., chez qui une maladie particulièrement pénible a été diagnostiquée. Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour contribuer à son processus de guérison?

Je suis Q’uo et j’ai pris connaissance de votre question, mon frère. Il est toujours utile dans tout processus de guérison, de s’engager dans un état mental et réel de méditation et de prière qui envoie des pensées et des énergies d’amour et de guérison vers celui qui souhaite cette guérison. Nous pouvons faire remarquer cependant, que c’est toujours à l’entité et à son propre ‘soi’ supérieur, dirons-nous, de décider comment ces énergies seront utilisées. Il est donc bon de les envoyer avec l’espoir du succès futur de cet envoi de bienfaits de guérison, mais aussi en exprimant la volonté qu’ils soient utilisés de n’importe quelle manière efficace et utile à l’objet des sentiments de guérison lorsque ces énergies sont envoyées.

Y a-t-il une autre question, mon frère?

Gary: Existe-t-il une méthode pour augmenter l’efficacité de l’envoi et de la réception, que ce soit en termes de qualité ou de quantité, ou des deux?

Je suis Q’uo et j’ai pris connaissance de votre question, mon frère. Nous observons que divers moyens d’envoi de ce genre peuvent être utilisés, non seulement en ce qui concerne l’attitude de prière, ou de méditation, ou des pensées qui sont projetées, mais peut-être aussi en ce qui concerne la simple communication par vos moyens normaux, que ce soit par courrier ou par courrier électronique où vous pouvez exprimer de manière claire et concise les sentiments que vous éprouvez, en ouvrant un canal, dirons-nous, pour la communication claire et la réception réciproque de celui du nom de M., de manière à ce qu’une perception claire puisse être obtenue tant de son état que de ses pensées à ce sujet.

Y a-t-il une autre question, mon frère?

Gary: Pas de ma part, merci Q’uo.

Nous vous remercions mon frère. Y a-t-il à présent une dernière question?

(Longue pause)

Je suis Q’uo. Nous avons beaucoup apprécié l’expérience de parler de vos préoccupation dans ce cercle de recherche. C’est une telle joie pour nous de voir des esprits dévoués s’assembler en ayant le cœur et le mental ouverts, et partager, créer les plus belles des vibrations d’amour sur les plans de temps/espace qui en vérité atteignent vos cieux. Nous félicitons chacun pour le dévouement à la recherche qui vous a amenés ici et vous a assemblés en un groupe de recherche.

Nous voudrions à présent prendre congé de ce groupe et de cet instrument. Nous laissons chacun de vous, mes amis, dans l’amour et la lumière ineffable du Créateur infini unique. Nous sommes connus de vous comme étant ceux de Q’uo. Adonai, mes amis, adonai vasu.

Le message complet est disponible dans la bibliothèque de L/L Research.
Traduction: Micheline Deschreider

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s