Altération des enseignements par les institutions suivantes

Méditation du samedi
2 avril 2011 (Partie 5)

Il est parfois très difficile de distinguer des entités telles que Jésus le Christ ou Siddhartha le Bouddha des institutions et attentes culturelles qui se sont développées au sujet de ces entités après leur mort. Elles n’ont aucun contrôle sur ce qui s’est produit. Elles ne sont plus de cette densité-ci. Et ceux de cette densité-ci, avides d’influence et de pouvoir, se sont systématiquement efforcés d’altérer les enseignements mystiques de ces deux guides pour arriver à quelque chose qui puisse rapporter de l’argent et être durable. Dès lors, si vous souhaitez suivre l’une de ces entités, il est bon de s’enquérir des sources des enseignements et de rechercher ce qui a été offert par ces grands instructeurs, plutôt que d’écouter la rhétorique de ceux qui suivent censément des instructeurs.

Suivre l’un ou l’autre de ces deux hommes est très difficile à cause de la confusion qui s’est installée au fil de siècles de distorsion. Il est cependant tout à fait possible de se faire une idée relativement non déformée de ce qui est offert par celui connu comme étant le Bouddha. Une entité qui veut examiner de plus près le Bouddha, tout comme une entité qui veut examiner de plus près celui connu comme étant le Christ, doit faire un travail permanent et quotidien de travail intérieur pour soutenir son effort, et nous recommandons une quelconque manière d’entrer dans le silence qui sera utile pour étayer les réalisations que vous vous efforcez d’asseoir dans votre conscience.

Tant le Christ que le Bouddha vibre d’une certaine énergie. Ce sont des énergies similaires. Le cœur du désir qu’il y a de suivre l’une ou l’autre de ces entités est de profiter de cette vibration. Lorsque vous tirez profit de cette vibration vous devenez ce que vous cherchez à apprendre. Et à mesure que vous parvenez à permettre petit à petit à cette compréhension, dirons-nous, de pénétrer jusqu’aux plus profond, jusqu’aux racines de votre mental et de votre conscience, vous réussissez à éviter la distorsion qui est latente.

À présent nous voudrions demander s’il faut poursuivre cette question pour ceux qui sont dans ce cercle. Nous sommes ceux de Q’uo.

(Pause)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s