Discerner et veiller afin de ne donner occasion aux énergies négatives

Méditation du samedi, 21 novembre 2015 (9)

Nous ne minimisons pas les difficultés associées à cette dernière possibilité car c’est une difficulté qui résonne à de nombreux niveaux de la Création et elle n’est pas limitée à votre propre expérience planétaire. Mais à votre époque de transition elle révèle la très grande confusion qui apparaît lorsque certains dont l’inclination générale est d’ouvrir leur cœur rencontrent des cœurs qui n’ont aucune intention de s’ouvrir mais bien de faire tout ce qu’ils peuvent pour empêcher l’ouverture des cœurs autour d’eux.

Lorsqu’on est confronté à cette énergie adverse la tendance habituelle est de reculer horrifié, de monter des défenses, et même d’adopter une attitude agressive envers ceux qui déploient une énergie de guerre. Mes amis, nous déplorons avec vous que dans une certaine mesure ce recul défensif soit parfois nécessaire, mais nous vous signalons que vous disposez de grands pouvoirs de discernement, donc vous pouvez veiller à ce qu’une énergie proposée, bien polarisée vers le négatif, n’ait aucune occasion de s’engager avec succès.

Mais vous pouvez également voir autour de vous de nombreux exemples de ceux qui comme vous essaient d’ouvrir leur cœur mais succombent sous le poids de catalyseurs trop lourds et qui ont commencé à s’opposer à ces catalyseurs d’une façon qui paraît partager les caractéristiques des catalyseurs auxquels ils s’opposent, c’est-à-dire qu’ils semblent adopter la négativité que ces catalyseurs rejettent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s